Blog

Actualités, brèves, informations : tout sur L’Onde du dragon

Rédigé par Thierry Doctrinal, le 18 mai 2015

Le JI JIN JING, Renforcement des tendons et des muscles, est une forme traditionnelle de Qigong contenant 12 mouvements." Il existe douze postures des Devas.
Depuis l'époque des Cinq dynasties et des Dix Royaumes qui a vraiment compris ces principes ?
Bodhidharma (P'u-t'i-ta-mo) venait de l'Occident, et propagea ses doctrines au monastère Shaolin Sì à partir de 526.  Huike (Houei'ko) (487 – 593) enseigna cette doctrine, laquelle se perpétua jusqu'à l’époque des Song (960 - 1279). À titre d'aide, ces exercices sont donnés pour guérir les maladies et prolonger la vie. Ces exercices sont uniques et incomparables."
in, Chinese Healing Arts - Internal Kung Fu, édité par William R Berk p. 177

Bien que cette origine soit actuellement remise en cause, il n'en reste pas moins un puissant Qigong de transformation des tendons et des muscles très populaire car très efficace, notamment pour la santé et les arts martiaux.

Associé à l'Onde du Dragon ©, il permet d'approfondir la pratique et de rendre les postures plus justes et précises, pour un enracinement et un relâchement connecté maximal et une conduite des flux et de la respiration. Ces pratiques assouplissent les tendons et les muscles, et renforcent les ligaments et les os. La qualité des muscles est ainsi augmentée sans en changer leur volume, permettant de conserver la vélocité et les qualités explosives pour les arts martiaux.

La circulation du sang et de l’énergie est facilitée, ainsi que l'harmonisation des fonctions holistiques des organes.

Exécutées dans la dynamique des flux des 5 éléments de l'Onde du Dragon ©, ces pratiques puissantes renforcent la vitalité, favorisent l'amélioration des maladies chroniques et la diminution voire la disparition des états de fatigue ou de faiblesse.


YI JIN JING 

Les Bases de l'Onde du Dragon © sont un préalable incontournable à l'étude du Yi JIN JING : elles sont acquises au cours des stages de Bases ou incluses dans les cours hebdomadaires.

Une respiration ordinaire est pratiquée jusqu'à intégration de la forme et de l'Onde du Dragon © ou Mouvement Élémentaire ©, au cœur de chaque mouvement.

Une fois cette étape atteinte, cette répétition du plus petit cercle vertueux au cœur de l'apprentissage permet de passer dans une pratique plus avancée décrite ci-contre.

YI JIN JING, renforcement des tendons et muscles

L'Onde du Dragon © délivre ici tous ses potentiels.

Elle nous positionne naturellement dans l'alignement quelle que soit la posture choisie, dans le PENG (Unité et puissance) et le SONG (relâchement connecté) optimal.

Ainsi, toutes les postures ci-dessous seront réalisées parfaitement et permettront un renforcement maximum des tendons et des muscles :

la complexité des mouvements étudiés pourrait conduire l'élève à s'égarer dans une élaboration de posture trop "fabriquée" par la réflexion, au lieu de se laisser guider par l'Onde du Dragon © et trouver ainsi le positionnement juste et naturel.

En utilisant la dynamique des 5 éléments générés par l'Onde du Dragon © nous apprenons à développer l'apprentissage d'un réel renforcement des tendons et des muscles. Les effets bénéfiques de cette pratique sont particulièrement renforcés en suivant les conseils pour "avancés" dans le paragraphe de l'Onde du Dragon ci-dessous : Corps, Souffle et Esprit chevauchent le Mouvement Élémentaire ©, le QI est là...

Les 12 mouvements sont nommés :

  • WEI TUO* présente le JINGANG* (Vajra) (3 mouvements)
  • Cueillir une étoile et la faire tourner
  • Tirer la Queue des Neuf Bœufs
  • Ouvrir ses Ailes et Pousser une Montagne
  • Les Neuf Cavaliers Fantômes dégainent leur sabre
  • Descendre les 3 Portes vers la Terre
  • Le Dragon Noir Montre ses Griffes
  • Le Tigre Bondit sur sa Proie
  • Battre le Tambour Céleste
  • Remuer la Tête et la Queue

 


Les cinq règles du Yi Jin Jing sont :
  • calme / tranquillité : comme l'eau du lac reflète la lune, un esprit calme permet à l'énergie de circuler dans le corps
  • lenteur : pour utiliser et fléchir des muscles en profondeur, obtenir l'extension maximale et déplacer l'énergie, Qi et le sang, Xue, des mouvements lent sont exigés.
  • extension : chaque mouvement doit être amené au maximum
  • pause : l'efficacité vient avec le maintien de la tension ou extension pendant un moment
  • flexibilité : les membres et le tronc doivent être étirés pour que le sang et l'énergie puissent circuler, pour cultiver la flexibilité.

(* Wei Tuo est un boddhisattva, protecteur du dharma (enseignement du bouddha). Il serait une version chinoise soit de Mourougane, dieu de la guerre, fils de Shiva et Parvati, particulièrement vénéré dans le Tamil Nadu (sud de l'Inde). Ou une version chinoise de Vajrapani, un boddhisattva courroucé protecteur du dharma, principalement vénéré dans le bouddhisme tibétain.
(*Le vajra (JINGANG), arme divine chez les hindous, est devenu un objet rituel chez les tibétains particulièrement. Ce mot sanskrit signifie à la fois foudre et diamant, il symbolise l'unité du monde phénoménal et du monde nouménal, de la réalité relative et de la réalité ultime.
D'après le dictionnaire des termes bouddhiques, il symbolise "une détermination indomptable à atteindre l'Eveil qui peut détruire toutes les illusions")

L'ONDE DU DRAGON

L'intégration  de l'étude et de l'expression de l'Onde du Dragon © au cœur du  Mouvement, du Souffle et de l'Intention révolutionne l'enseignement du  Qigong, mais aussi celui des arts martiaux en général tant internes que  externes.

Elle connecte aux énergies de la Terre et du Ciel, dans  un flux permanent : tous les bienfaits tant physiques que spirituels  sont décuplés.

Le maintien de l'Onde du Dragon © dans les arts du  mouvement internes ou externes conduit aux qualités vivement  recherchées : lenteur ou vélocité, fluidité, efficacité, puissance et  douceur, projection du Qi.

Pratique pour "avancés"

Une  fois la forme intégrée, en maintenant l'entrainement de l'Onde du  Dragon © au cœur du mouvement, on pourra procéder à une pratique plus  approfondie

D'abord, l'élève utilise  une respiration normale jusque dans la dynamique des flux d'expansion du  bois au bout du mouvement et de l'inspire, puis maintient 2 à 3 secondes  avant de laisser émerger le Yin, expire dans l'eau et le métal. A force  de répétition, l'élève doit pouvoir rester dans l'Unité Corporelle tout  en s'étirant : jusqu'à libération des tensions internes des muscles  profonds et fascias.

Ensuite, l'élève  peut commencer à introduire la respiration inversée, inspire dans le feu  et l'étirement maximum, libération dans le bois puis expire et  relâchement dans l'eau et le métal en restant dans l'Unité Corporelle.

Une  variante consiste à respirer plusieurs fois (3 fois par exemple) à la  fin de chaque mouvement dans un cycle complet des 5 éléments de l'Onde  du Dragon ©.